Tout le Baz'Art 

Dans les rues de Bruxelles, sur les routes de Flandre et de Wallonie, Hadja Lahbib part à la rencontre d'une personnalité du monde culturel belge. A chaque émission, elle suit ses invités, les accompagne dans les lieux qu'ils apprécient, à la rencontre de personnes qui comptent dans leur vie professionnelle ou personnelle. L'émision invite à la découverte de la culture, partout où elle se niche, dans les studios, les ateliers, les musées, les coulisses des salles de spectacles et dans des lieux parfois insolites. Tout le Baz’Art, avec les artistes musiciens, chorégraphes, taggeurs, poètes metteurs en scène ou comédiens du Nord, du Sud ou d’ailleurs, le gai savoir au cœur de la création !

l'émission culturelle d'ARTE Belgique et de la Une

ARTE, dimanche 19 janvier, 18h02

LA UNE, jeudi 23 janvier, 23h30 et samedi 25/01 à 14h35

TOUT LE BAZ’ART de Pierre Kroll (S5)

Pour son Tout le Baz’Art, le caricaturiste Pierre Kroll a donné rendez-vous à Hadja Lahbib à la rédaction du journal Le Soir, rue Royale à Bruxelles, au moment de son contact quotidien avec le rédac’ chef Christophe Berti ; il l’emmène ensuite dans le décor fin de siècle de l’étude d’Alain Berenboom, avocat du Roi Albert II, mais surtout écrivain ; ils vont jusqu’à Forest dans le couloir démentiel et démonté de l’atelier de Johan de Moor, son collègue cartoonist in vlaams… Puis retour à Liège : un arrêt rive droite chez le taxidermiste des félins et des rapaces Jean-Pierre Gérard ; un arrêt rive gauche chez Jacques Charlier, le peintre hilare et fâché de l’Histoire de l’Art ; pour finir sur les hauteurs du Sart-Tilman, chez lui, dans son antre, à s’escrimer sur le dessin à paraître demain, à coup de marqueurs nerveux et rageurs, comme tous les jours.

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon
 

ARTE, dimanche 5 janvier, 17h53

LA UNE, jeudi 9 janvier, 23h20

TOUT LE BAZ’ART de Barbara Abel (S5)

Dans son Tout le Baz’Art, la romancière Barbara Abel, qui en est à son treizième opus, et dont les livres se vendent comme des petits pains dans toutes les gares de France, de Navarre et de Belgique emmène Hadja Lahbib dans un train, elle qui adore écrire au son des rails et des bogies. Elle l’initie à son genre, le thriller psychologique, où les morts tombent à foison, avec la gynécologue Marie Kroll, avec Christine du Pavillon à Ixelles, son stand-café-resto, où elle était toujours accueillie les jours de dèche ; avec le réalisateur Olivier Masset-Depasse qui a mis en scène un de ses romans pour un film à succès « Duelles » dont un remake va bientôt se tourner à Hollywood ; pour finir à la maison Autrique, à Schaerbeek, lors d’une séance de lectures et de dédicaces où Isabelle Wéry va ravir le public en lisant une de ses effrayantes nouvelles.

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon

ARTE, dimanche 8 décembre, 17h35

LA UNE, jeudi 12 décembre, 23h55

TOUT LE BAZ’ART de DJ Lefto (S5)

Le bruxellois Stéphane Lallemand, alias DJ Lefto, qui fait danser le monde entier, de New-York à Tokyo, de Shanghaï à Rio avec ses platines et ses vinyles en or accueille Hadja Lahbib dans son antre de Schaerbeek tapissé de milliers de rondelles prêtes à tourner ; puis il l’emmène de repaire en repaire : à Saint-Josse chez le compositeur Walter Hus et son orgue mécanique et délirant ; à Gand chez le photographe joueur de boxe grave et malicieux Mous Lamrabat ; dans l’atelier d’Arne Quinze, à Sint-Martens-Lathem au milieu des multiples maquettes de ses sculptures éphémères ou définitives ; pour finir à la nuit tombante en beat et en musique au Bijloke, le Conservatoire de Gand, avec les baguettes acérées du batteur jazzy et multiforme Lander Gijselinck.

 

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon  

ARTE, dimanche 10 novembre, 17h35

LA UNE, jeudi 14 novembre, 23h54

TOUT LE BAZ’ART de Régine Mahaux (S5)

Régine Mahaux, d’origine liégeoise, photographie les stars dans le monde entier. Ses clichés font la une de Paris-Match, Elle, ou Vogue. Dans son Tout le Baz’Art, elle accueille Hadja Lahbib dans sa maison de Gand, au bord de la Lys pour une rencontre avec An Pierlé, qu’elle a photographiée à ses débuts ; elle l’emmène à Bruxelles dans son studio de Uccle avec ses collaboratrices, où les rejoint Natacha Régnier, devenue son amie après une séance de pose mémorable ; pour finir dans son vieux moulin de Nandrin, rénové avec soin, avec les petits plats de la cheffe étoilée Arabelle Meirlaen et le champagne de Véronique Taittinger.

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon

ARTE, dimanche 27 octobre, 17h30

LA UNE, jeudi 31 octobre, 23h20

TOUT LE BAZ’ART d’Amandine Lesay (S5)

Elle a eu son heure de gloire au départ du tour de France à Bruxelles cet été avec sa fresque monumentale sur les murs des Art et Métiers en hommage à Eddy Merckx et aux femmes cyclistes. Amandine Lesay, peintre, street-artist, performeuse parisienne échouée par choix à Bruxelles, dévoile à Hadja Lahbib les secrets et les trucs de son art collectif, jouissif, absolument moderne : au See U, la caserne de pompier convertie pour un temps en labo du futur ; à vélo jusqu’au Brewery pour un show du vice-champion du monde belge du beat-box ; à la Macadam Gallery avec le dessinateur malade du trait Pierre Combeau, dit FSTN ; à la Glacière, avec Christopher Coppers, le découpeur fou des magazines de charme. Sans oublier le tout nouveau « Flora » au Parvis de Saint-Gilles et un petit tatoo, une feuille de Gingko, chez Bonne Fortune avec Louise des Big Girls Don’t Cry.

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon

ARTE, dimanche 13 octobre, 17h30
LA UNE, le jeudi 24 octobre à 23h20

TOUT LE BAZ’ART de Serge-Aimé Coulibaly (S5)

Dans son Tout le Baz’Art, le chorégraphe d’origine burkinabé Serge-Aimé Coulibaly, qui a triomphé en Belgique, en Europe et ailleurs avec sa pièce « Kirina » revient avec Hadja Lahbib sur son fabuleux itinéraire, dans son appartement de Molenbeek, où il imagine toutes ses chorégraphies ; en répétition à Gand, aux ballets C de la B, avec Isnelle Dasilvera ; avec le chanteur Baloji, chez café-costume ; puis à Ostende, à De Groote Post avec Sara Vanderieck avec qui il a souvent travaillé, pour terminer sur la plage par quelques pas de danse époustouflants face aux vagues.

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon

ARTE, dimanche 29 septembre, 17h30

LA UNE, jeudi 3 octobre, 24h40

TOUT LE BAZ’ART Stéphane De Groodt (S5)

Dans son Tout le Baz’Art, le majuscule Stéphane de Groodt, bateleur de mots, d’écrans et de planches, le belge célébré dans toute la France pour son humour son débit et son bagout emmène Hadja Lahbib sur la trace de ses débuts, à Bruxelles : ses débuts de cancre à la Bogaerts School ; ses débuts de traiteur au restaurant « Le perroquet » à qui il fournissait des raviolis faits-maison ; ses débuts de pilote sur l’ancien circuit de Nivelles au volant d’un bolide ; ses débuts de comédien professionnel au Théâtre des Galeries, avec ses mentors Marie-Paule Kumps et Alain Leempoel ; et ses débuts à la télé au MIMA, à Molenbeek, avec son pote Michel de Launoit, producteur de ces capsules devenues cultes et qui l’ont lancé : « Faux-contact » et « File dans ta chambre ».

Edition Hadja Lahbib et Patrick de Lamalle, réalisation Jonas Canon

Chaussée de la Hulpe, 268
1170 - Bruxelles - Belgique

Email: info@triangle7.com

num +32 (0)2 675 18 29

TVA: BE 0430 592 106

© 2020 Triangle7

  • Facebook Social Icon
  • Vimeo sociale Icône
  • Twitter Social Icon