GUY, ANDRÉ, DANIEL, MICHEL

Synopsis

Pendant pratiquement deux ans, le réalisateur –e.a. auteur du doc Canal Molenbeek en 2015- a suivi Guy André Daniel Michel Verstraeten dans ses péripéties. Davantage connu sous le pseudo de Guillermo Guiz –souvenir d’un séjour très nocturne d’un an à Madrid- ce bruxellois trentenaire qui a grandi à Molenbeek puis Anderlecht, s’est fait plus qu’un nom dans le domaine du stand up. Humour pour le moins caustique où il est question d’Anderlecht, du racisme, des filles, du père, de l’alcool, de la nuit, de la bagnole et toutes autres choses passées au vinaigre belge : piquant mais plein d’humanité. Le ketje qui faillit devenir pro au foot, est devenu pro de la blague maligne : une matière drôle mais pas seulement, que le film suit intimement de juin 2015 à mars 2017 alors que le chroniqueur du Café Serré ertébéen et de La bande originale de Nagui sur France-Inter, poursuit une ascension non seulement dans notre beau royaume mais également à Paaaris et en France.

  • Réalisation : Philippe Cornet
  • Production : The Cut Company – RTBF
  • Postproduction image : Triangle7
  • Montage : Sabine Hubeaux
  • Etalonnage : Stéphan Higelin
  • Année : 2017
Related Projects

Start typing and press Enter to search

CELUI QUI SAIT SAURA QUI JE SUISashaan