CELUI QUI SAIT SAURA QUI JE SUIS

Synopsis :

A travers le destin tragique d’un défenseur des droits de l’homme en Ukraine, sa demande d’asile en France et sa mort présumée, la réalisatrice s’interroge sur ce qui s’est vraiment passé. Entre enquête policière et thriler psychologique, Sarah Moon Howe partage son expérience inattendue d’une cinéaste du réel et nous invite à comprendre un homme mystérieux aux multiples identités, toujours prêt à disparaître pour renaître ailleurs. Deux mystères se touchent dans le film : celui du personnage et celui de la réalisatrice. Quelle est la responsabilité du documentariste face au sujet qu’il filme ?

A un moment de ma vie, j’ai rencontré un défenseur des droits de l’homme et Ukraine et j’ai voulu faire un documentaire sur lui. Je voulais voir et il voulait être vu. Je tenais la caméra. Il me donnait plus que ce que je voulais lui prendre. Nous n’étions plus en accord, j’ai arrêté le film. Affaire classée alors ? Ca l’était jusqu’à ce que j’apprenne sa mort, trois ans plus tard. A son enterrement je ne suis pas la seule à me demander : qui est Andrii Fedosov ? Est-il vraiment dans le cercueil ? L’ai-je mis en danger en voulant le filmer à tout prix ?
Cet homme mystérieux que j’ai admiré puis oublié, je me souviens et j’y reviens aujourd’hui.
Sarah Moon Howe

Réalisation : Sarah Moon Howe
Production : Marie Kervyn – Y.C. Aligator Film
Post-production image : Triangle7
Montage image chez Triangle7 : Marie-Hélène Mora
Infographie et étalonnage : Stéphan Higelin
Gestion des medias : Adrien Thyrion

Année : 2017

Client

Related Projects

Start typing and press Enter to search

MOLENBEEK, GENERATION RADICALE ?