La fabuleuse histoire de l’Arbre Providence

  • 25 000,00

    Objectif
  • 6 750,00

    Montant collecté
  • 0

    Nbre jours restants
  • Target Goal

    Fin de campagne
Pourcentage récolté :
27.00%
Minimum amount is €10 Maximum amount is €

Documentaire-Ecologie

Participez à un magnifique projet qui changera le monde. Oui, on vous l’assure !

Il y a 20 ans, Bruno Devresse redécouvre une méthode ancestrale oubliée et trouve le combat de sa vie : refaire confiance à la nature, rassembler les hommes et les femmes autour d’une pratique millénaire, s’engager ensemble pour retrouver une autonomie alimentaire et bien plus encore. C’est l’histoire de ce documentaire, réalisé par Michel Hellas, qui témoigne d’une solution réaliste pour une agriculture africaine qui fait face à la désertification et à la dégradation des sols. Une solution toute simple, pour un continent qui doit trouver comment nourrir sa population de plus en plus nombreuse, et de préférence sur place, mais que certains ont tout fait pour faire disparaître et pour que les paysans oublient cette pratique.

Nous nous engageons avec l’Association pour la Promotion des Arbres Fertilitaires (APAF) pour réaliser un film sur ce combat. Notre métier est de réaliser des films. Ce documentaire de 52 minutes fera connaître les vertus de ces arbres. Si nous pouvons réaliser ne fût ce qu’une petite action positive, nous aurons déjà réussi, à notre échelle, à faire un geste pour l’avenir de notre belle planète. C’est pour ce projet que nous vous sollicitons comme partenaire.

De plus, nous nous engageons à reverser 10% de vos contributions à l’APAF pour la plantation d’arbres fertilitaires au Togo, au Sénégal ou en Côte d’Ivoire.

Avec notre objectif de 25.000€, nous contribuerons à régénérer 330 hectares de parcelles d’agriculteurs ! Ce qui correspond à 56.000 tonnes de carbone fixés après 15 ans (référence Champ agroforestier en Côte d’Ivoire).

La fabuleuse histoire de l’Arbre Providence

by philippe sellier

Bruxelles, Belgique

@media only screen a...

Pourcentage récolté :
27.00%
6 750,00
Montant collecté
               19125
                    Tonnes de CO2
3375    112
Arbres       Hectares restaurés

Pour participer, vous avez 2 possibilités de paiements : via votre application bancaire sur le compte dédié au film BE89001857180285 ou par Paypal.

Devenez les passeurs de cette campagne, merci de relayer la page sur vos réseaux !

Une histoire positive, une démonstration d’autonomie, le combat de citoyens et leurs engagements collectifs pour un projet salvateur.

NOS COMBATTANTS, ACTEURS DU CHANGEMENT

Pascal Humbert, bâtisseur de maisons, passionné d\'Afrique, amoureux des arbres. “L’arbre est tempérance, il tempère les excès qu’ils soient du climat ou des sociétés humaines, il nous permet de garder espoir dans l’avenir . »
Mansour N\'diaye, agronome sénégalais, a le courage de tourner le dos à tout ce qu\'il avait mis en pratique pendant sa vie professionnelle : les engrais chimiques. Il est devenu le propagateur de l\'agroforesterie par les arbres fertilitaires au Sénégal.
Jean-Philippe Beau-Douëzy, écologue, engagé dans la conservation de la nature, il travaille aujourd’hui auprès de Jacques Rocher sur des projets de reforestation, sur plusieurs continents, pour lutter contre l’érosion des sols, la perte de la biodiversité et des ressources en eau.
Bruno Devresse, le premier à redécouvrir les arbres fertilitaires, un Robin des Bois, combattant éternel pour l\'environnement, prêt à prendre tous les risques pour une planète plus saine mais aussi plus juste envers les paysans.
Kwamy Logan est persuadé que le développement du continent viendra du monde paysan et de l\'agriculture bio. Depuis qu\'il connait l\'arbre-engrais, il le propage chez les paysans dans toute l\'Afrique de l\'ouest.
Jacques Rocher, planteur d’arbres, cofondateur de la fondation Yves Rocher, croit dans les arbres fertilitaires. La fondation Yves Rocher soutient l’APAF dans le cadre de son projet “plantons pour la planète”. Objectif: cent millions d’arbres.
Marine Protte-Rieg, chargée de mission chez APAF Sénégal. “Vu la situation actuelle, notre génération a le choix soit de faire l\'autruche et mourir avec le système, soit de faire notre part du travail. Même si je finis par mourir sans avoir rien changé, tant pis, au moins j\'aurai essayé.”
Jean Goepp fait du reboisement le pilier de son action, il a prévu cette année de planter 400 000 arbres dans le delta du Saloum, dans les aires marines protégées de Fatick et de Mbour. “On déforeste plus vite que ce que nous essayons de récupérer !”

LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ARBRE PROVIDENCE

C’est l’histoire de Bruno Devresse et de son ONG, l’APAF. C’est aussi celle d’une rencontre avec Mansour Ndiaye, ancien fonctionnaire agronome qui s’est rendu compte de la politique désastreuse de son pays, et qui aujourd’hui s’engage à remédier au désastre. C’est également la rencontre de Kwami Logan et Jacques Rocher, et de leurs engagements respectifs contre le réchauffement climatique et la désertification, pour la biodiversité et l’avenir des populations locales. Et de tant d’autres personnes qui misent sur une agriculture respectueuse du rythme de la nature.

Certains arbres plantés dans les champs fertilisent le sol et permettent aux paysans de cultiver sans engrais ni pesticides. C’est ainsi que les anciens cultivaient en Afrique. Puis la modernité a changé les pratiques, asservi les paysans et dégradé les terres.

LE MOT DU RÉALISATEUR

Durant ma carrière de journaliste à la RTBF, j’ai fait beaucoup de reportages sur l’agriculture dans l’ouest de l’Afrique. J’y ai constaté la désertification, l’appauvrissement des sols, le changement climatique, la disparition des forêts, les difficultés grandissantes de la population locale. Par le hasard des rencontres, j’ai eu connaissance d’un projet qui pourrait changer les choses. Il s’agit du projet de l’ONG APAF. Bien sûr, il faut se méfier de ces idées géniales qui souvent n’aboutissent à rien et c’est ce que j’ai fait en vérifiant l’information, en consultant des agronomes, en lisant de la littérature sur le sujet. Cette recherche a confirmé mon opinion, a renforcé ce qu’il faut bien appeler mon engagement, terme un peu suspect pour un journaliste, j’en conviens, pour ce projet.

Oui, je suis convaincu que le développement de ces arbres qui fertilisent la terre bien mieux que les engrais chimiques est une chance que l’Afrique ne peut pas laisser passer. Des initiatives dans plusieurs pays de l’ouest africain le démontrent mais elles ne sont pas assez connues et reconnues. Je conjuguerai rigueur journalistique et engagement pour mener ce documentaire à bon port mais c’est ce que j’ai déjà fait pendant 25 ans à “Au Nom de la Loi” (RTBF) où la “défense de la veuve et de l’opprimé” ne se faisait jamais aux dépens de la vérité.

Michel Hellas, réalisateur

PRODUCTION

Le tournage du film a eu lieu en France, au Togo, en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Nous avons pu voir ces arbres fertilitaires, à croissance rapide, inverser le processus de dégradation des sols, fertiliser et réparer les sols. Nous avons obtenu l’aide du Fonds du journalisme, de la Fondation Yves Rocher, de la RTBF, mais cela ne nous permet pas de réunir l’entièreté du financement. Aujourd’hui, nous avons besoin de 25.000€ pour la post-production, devenez partenaire du projet, ce film sera aussi le vôtre. Nous nous engageons pour que ce film existe et soit le meilleur ambassadeur d’arbre “Providence”.

BUDGET DU FILM

PRODUCTION 16.700€
COORDINATION, SCÉNARIO, MUSIQUE, SITE
FINANCEMENT 10.000€
RECHERCHE DE PARTENAIRES, DE FONDS, DE DISTRIBUTION
TOURNAGE 57.300€
EQUIPE, MATÉRIEL, RÉGIE, VOYAGE
POST-PRODUCTION 26.000€
MONTAGE, MIXAGE, ETALONNAGE

DIFFUSION DU FILM

Le film sera diffusé à la télévision en Belgique, sur la RTBF, il sera proposé également à TV5 Monde afin que l’Afrique, l’Asie, … puissent (re)découvrir ces arbres providence. D’autres diffuseurs seront sollicités dès que le montage du film sera abouti.

Ce film est aussi le vôtre, nous organiserons, avec vous, des événements pour faire connaître “LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ARBRE PROVIDENCE” au plus grand nombre de personnes, nous partagerons ensemble ce projet avec des associations homologues au delà des frontières, nous organiserons des soirées de projection du film avec débats.

Le film sera également proposé aux festivals traitants des mêmes problématiques.

FINANCEMENT

COPRODUCTION 32%
PARTICIPATIONS, RTBF, TRIANGLE7
FINANCEMENT PARTICIPATIF 23%
ON A BESOIN DE VOUS
AIDE A LA PRODUCTION 16%
FONDS DU JOURNALISME
AUTRES 15%
TAX SHELTER
FONDATIONS 14%
FONDATION YVES ROCHER – INSTITUT DE FRANCE

Palier 15.000 €

C’est le montant à financer pour le montage image du film, cela représente 8 semaines de travail avec la monteuse. Le film nécessite ensuite la composition d’une musique, du montage son, de l’étalonnage et la fabrication de masters.

Palier 25.000 €

Nous pourrons réaliser plus de choses : une version anglaise, organiser plus des projections, plus de débats dans les milieux associatifs, plus de participations aux festivals internationaux, offrir le film à des associations, à des diffuseurs africains. Grâce à sa promotion, cet outil documentaire trouvera écho à travers le monde en Europe et en Afrique, cette technique sera plus connue des agriculteurs africains ou autres… Nous avons besoin d’engagement réel si nous voulons propager la magie des arbres fertilitaires et contribuer à reboiser une partie de notre belle terre.

Palier au delà de 25.000 € 

Et si votre aide dépasse nos espérances, nous nous engageons une fois notre financement complet de verser l’entièreté du “surplus” à l’AFAP pour la plantation de plus d’arbres fertilitaires et à leurs entretiens. Cela veut dire plus d’hectares regénérés, plus de carbone fixés dans le sol. Vous nous aiderez aussi en relayant largement cet appel, et nous vous en remercions d’avance.

Contreparties

10,00

5 arbres plantés en Afrique, votre nom au générique
14 Contributeurs

20,00

10 arbres plantés en Afrique, votre nom au générique, une invitation à la première du film
30 Contributeurs

40,00

20 arbres... Et 2 places à la première du film, le lien du film
42 Contributeurs

100,00

50 arbres .... Invitation à voir le film en avant première et
11 Contributeurs

200,00

100 arbres.... Invitation à voir le film pendant le montage et partager vos impressions avec le réalisateur autour d'un repas
9 Contributeurs
  • UN ARBRE FERTILITAIRE, C’EST QUOI EXACTEMENT ?

    Un arbre fertilitaire est un arbre dont l’activité enrichit la couche arable d’une terre, en améliore la texture et en favorise la structuration. Il pompe l’azote de l’air et le transmet à la couche arable grâce aux bactéries fixatrices d’azote ( rhizobium) qu’il abrite entre ses racines. Pour exercer efficacement sa fonction dans les champs, il doit être convivial, c’est-à-dire qu’il ne peut entrer en concurrence forte avec les espèces cultivées pour leurs productions domestiques ou marchandes » (Dupriez – de Leener, 1993).Les arbres fertilitaires sont principalement issus de la famille des légumineuses et plus précisément de la sous-famille des Mimosacaea.L’arbre fertilitaire doit être issu d’un semis de façon à former une racine pivotante seule capable de remonter des profondeurs du sol (de 10 à 30 m. de profondeur) les minéraux (N,P,K …) et l’eau nécessaire à l’enrichissement de la couche arable. Autre avantage, des champignons (mycorhizes) qui sont les rabatteurs de phosphore, potasse et autres minéraux, vivent en symbiose avec cet arbre. Cette alchimie entre arbres fertilitaires, bactéries et champignons produit un écosystème très riche pour l’agriculture.(Source : http://ong-apaf.ovh/)

  • Contexte historique

    Pendant des millénaires, les agriculteurs africains se sont servis des arbres fertilitaires. Comme le fait la luzerne ou le trèfle chez nous, les arbres fertilitaires pompent l’azote de l’air pour le stocker dans le sol. En outre, leurs racines plongent en profondeur et ramènent en surface des nutriments nécessaires aux cultures. Visuellement, les plantations sous la couronne de l’arbre sont beaucoup plus productives que celles situées quelques mètres plus loin. La différence est saisissante. Au XX siècle, la “révolution verte” imposée par les occidentaux a fait table rase de cette expérience, seuls quelques arbres isolés subsistent ici et là. Cette présence d’arbres au milieu des champs ne correspond pas du tout à la conception européenne de l’agriculture pourtant les agronomes commencent à reconnaitre aujourd’hui l’existence de ces arbres et de leurs intérêts.

    C’est en 1991 que Bruno Devresse, installé au Togo “redécouvre” les arbres fertilitaires, lance l’ONG APAF qui connaît aussitôt un succès foudroyant dans les campagnes togolaises. L’Union Européenne finance le projet avec deux millions d’euros, pendant quelques années, cinq cents villages passent à ce système de culture qui nécessite peu de frais, plus aucun engrais, ni de pesticides, mais la constitution de pépinières.

    Un jour tout s’arrête. Le bailleur cesse de financer le projet. Pour survivre Bruno Devresse rentre en Europe avec sa famille, redevient élagueur mais continue à soutenir les togolais de l’APAF avec de petits moyens et à propager autant que possible les arbres fertilitaires dans toute l’Afrique de l’Ouest.

    Au Togo, le projet continue de s’étendre par le bouche à oreille, de village en village, mais il a perdu toute visibilité jusqu’à tout récemment. Il y a quelques mois, Fondation Yves Rocher – Institut de France, a décidé de soutenir l’APAF au Togo, en Côte d’Ivoire et Cameroun. L’ONG flamande Broerderlijke Delen s‘engage également aux côtés de l’APAF Sénégal dans des projets d’arbres fertilitaires. C‘est le moment ou jamais pour donner à ce projet l’éclairage et l’ampleur qu’il mérite.

  • Partenaires

    LE FONDS POUR LE JOURNALISME
    Michel Hellas a obtenu une aide du Fonds pour le journalisme qui a pour objectif de soutenir et de promouvoir le journalisme d’investigation en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il est organisé et géré par l’Association des journalistes professionnels et financé par la Fédération Wallonie Bruxelles*.

    LA FONDATION YVES ROCHER – INSTITUT DE FRANCE
    « La Fondation Yves Rocher – Institut de France est née il y a plus de 20 ans d’une volonté familiale, de rendre au monde végétal une partie de ce que nous lui devons. Connecteur et gardien du vivant, la Fondation Yves Rocher agit aujourd’hui pour demain, marquant ainsi notre planète d’une empreinte positive ».
    (Jacques Rocher, Président d’Honneur de la Fondation Yves Rocher – Institut de France.)

    L’ APAF
    est l’association pour la promotion des arbres fertilitaires, de l’agroforesterie et la foresterie. Elle est présente dans 6 pays d’Afrique. Elle a a son actif, plus de 8 millions d’arbres plantés ou régénérés, dont des dizaines de milliers de personnes sont bénéficiaires.
    (source : site de l’APAF)

    ElEMEN’TERRE
    Elémen’Terre, parce que l’Arbre est la source de notre vie et de notre passion, nous nous associons et nous soutenons ce beau projet, source de vie, mais surtout une solution pour combattre les défis que nous devons relever dès aujourd’hui. Lionel et Kevin

    www.elementerre.be

    LA RTBF
    « Ce sont les valeurs de la RTBF, au service du citoyen, qui font la différence et lui permettent de relever les importants défis d’aujourd’hui et de demain ».
    (Jean-François Raskin, Président du conseil d’administration)

    L’ULB COOPÉRATION
    est l’ONG de l’université libre de Bruxelles.
    ULB-Coopération s’engage à contribuer à la construction d’une société dans laquelle il fait bon vivre, une société juste, émancipatrice, solidaire, responsable, où toutes les citoyennes et citoyens, sans discrimination de genre, sont traités avec égalité.
    (source : site de l’ ULB Coopération)

Name Donate Amount Date
Pierre André 300,00 July 02, 2019
Anonymous 20,00 June 11, 2019
Chergui Kharroubi 40,00 June 11, 2019
André Devaux 40,00 June 10, 2019
Anonymous 40,00 June 09, 2019
Pierre Franquet 40,00 June 04, 2019
Viviane de Vooght 40,00 June 03, 2019
Anonymous 200,00 June 02, 2019
Denis Peter 100,00 May 31, 2019
Eva Dept 40,00 May 30, 2019
Anne Joos 100,00 May 26, 2019
Pierre Marchal 100,00 May 26, 2019
Anonymous 500,00 May 23, 2019
Stéphanie Mairiaux 20,00 May 22, 2019
lucie mathonet 40,00 May 21, 2019
Anonymous 100,00 May 20, 2019
Michel SAVONET 40,00 May 20, 2019
Hilda Philippart 10,00 May 19, 2019
Marie-Christine Mahieu 40,00 May 19, 2019
agnes marlier 25,00 May 19, 2019
Daniel Cap 40,00 May 18, 2019
Rose Buyl 50,00 May 17, 2019
Frédéric Vanhove 20,00 May 16, 2019
Tony Geels 25,00 May 15, 2019
Nicoles Dieudonne 50,00 May 15, 2019
Lionel Roux 100,00 May 14, 2019
Bernadette Duquesne 40,00 May 14, 2019
Alizes Bauduen 20,00 May 13, 2019
Fabienne Luyckx 40,00 May 13, 2019
laurent gallay 40,00 May 13, 2019
Monique Lermusiaux 20,00 May 13, 2019
Colette VAN LEGGELO 40,00 May 12, 2019
David Orzan 160,00 May 12, 2019
Didier Bruffaerts 40,00 May 10, 2019
Martine CODEMUS 10,00 May 10, 2019
Philippe et Françoise van den Bril - Bruffaerts 50,00 May 10, 2019
André Dessart 50,00 May 10, 2019
Alizes Bauduen 20,00 May 10, 2019
Martin Hellas 60,00 May 10, 2019
raymond degraeve 10,00 May 09, 2019
Isabelle Christiaens 40,00 May 09, 2019
Axelle Muraille 10,00 May 08, 2019
Marie-Esmeralda Labye 20,00 May 07, 2019
Benedicte Barbier 10,00 May 06, 2019
corinne Helas 10,00 May 06, 2019
Anonymous 20,00 May 06, 2019
Anonymous 10,00 May 06, 2019
Jean-Louis Bol 60,00 May 06, 2019
Eric Watteau 40,00 May 06, 2019
Luc Tytgat 40,00 May 04, 2019
Anonymous 20,00 May 04, 2019
Coline Hellas 100,00 May 03, 2019
Anonymous 100,00 May 03, 2019
Esmeralda Labye 20,00 May 03, 2019
Denis Helas 40,00 May 03, 2019
Jean-Pierre Kints 50,00 May 02, 2019
Marie-Claire LEVIE-GAILLY 50,00 May 01, 2019
Anonymous 200,00 May 01, 2019
Adrien Thyrion 10,00 April 30, 2019
Frédéric Falla 200,00 April 30, 2019
Jacques REMY 10,00 April 29, 2019
Patrick Manouvriez 200,00 April 29, 2019
Aïka Mittler 20,00 April 28, 2019
claire gailly 100,00 April 28, 2019
Didier Poisson 20,00 April 27, 2019
Wilbur Leguebe 40,00 April 27, 2019
Anne Versailles 10,00 April 27, 2019
karin la meir 40,00 April 26, 2019
Bernard IDE 50,00 April 26, 2019
Anonymous 200,00 April 26, 2019
De Backer Bernard 20,00 April 26, 2019
Yves Bawin 40,00 April 26, 2019
laurence aulanier 20,00 April 24, 2019
Anne Gericke 20,00 April 23, 2019
Jean-Louis Henry 50,00 April 20, 2019
Arlette Kraft de la Saulx 40,00 April 19, 2019
Aliette Griz 20,00 April 17, 2019
Anonymous 200,00 April 16, 2019
ANDREA FERRARI 40,00 April 16, 2019
Geneviève Potmans 20,00 April 16, 2019
Gaëlle Niel 20,00 April 15, 2019
Paul-andré Turcotte 40,00 April 15, 2019
Steve Dept 70,00 April 15, 2019
Dominique Bauwens 100,00 April 15, 2019
Michel De Paepe 20,00 April 14, 2019
Dom Snyers 40,00 April 12, 2019
Marie Kervyn 10,00 April 12, 2019
CHAUVAUX ANNE 20,00 April 12, 2019
yves Robic 20,00 April 12, 2019
Pierre Bruyns 20,00 April 12, 2019
Pierre Duculot 10,00 April 12, 2019
Ann Lambin 40,00 April 12, 2019
Thierry De Coster 10,00 April 12, 2019
Thierry Jonckheere 20,00 April 11, 2019
Laurent Dabomprez 100,00 April 10, 2019
Yannic Dupagne 40,00 April 10, 2019
Yannic Durst 50,00 April 10, 2019
ELEMEN’TERRE 1 000,00 April 10, 2019
Anonymous 20,00 April 09, 2019
Catherine Chauvaux 40,00 April 09, 2019
Nathalie Springael 20,00 April 09, 2019
Béatrice Schoppack 20,00 April 09, 2019
catherine burniaux 20,00 April 09, 2019
martine Barbé 40,00 April 08, 2019
philippe sellier 20,00 April 08, 2019
Adrien Thyrion 10,00 April 08, 2019