EQUIPE ET MOTIVATIONS

vlcsnap-2013-10-16-18h34m47s170

L’équipe est pour l’instant constituée de 5 personnes. Cette histoire est une histoire humaine avant tout et elle est faite de personnages colorés et incroyablement différents qui se sont associés pour vivre un bout de chemin ensemble. On essayera de comprendre chaque personnage, ses attentes, ses craintes, ses challenges personnels et son rôle dans le groupe.

vlcsnap-2013-10-16-18h19m32s23

Arthur Fievet est un jeune homme de 21 ans qui étudie la kiné à Louvain-La-Neuve. Il y a 5 ans, un accident chez les scouts l’a privé de l’usage de ses jambes. Depuis lors, il a décidé qu’il était primordial qu’il réalise ses rêves, qu’il relève des défis peu importe ses difficultés. 

“Aujourd’hui, j’ai un grand projet pour l’été 2014. Je voudrais traverser la Brooks Range en Alaska à pied et en packraft. L’entièreté de la traversée devrait prendre 3 semaines, peut être plus. Tout dépend de la manière dont je vais me débrouiller pour faire les 100 km de marche qui séparent la Rivière John de la Rivière Alatna. Je ne veux pas être aidé.
Donc, actuellement, ce qui me paraît le plus réaliste est de réaliser le trek au moyen de béquilles. Cela va me demander beaucoup de préparation mais je devrais pouvoir le faire.

Je souhaite partager cette expérience avec un maximum de monde. Je voudrais que cette expédition inspire les gens et les incite à aller au bout de leurs rêves, quels que soient leurs difficultés, leurs peurs ou leurs handicaps.”

dom22

Dominique Snyers, dit Dom, 54 ans est un ingénieur informaticien qui, au cours de sa vie, a passé bien plus de temps dans les montagnes que devant un écran d’ordinateur. Il est d’abord celui qui a amené Arthur à rêver d’aventure et l’a persuadé qu’il était capable de telles choses. Ensuite, Dom représente aussi l’esprit de “l’expé”.
C’est le senior de l’équipe, celui qui a tout vu, celui qui a combattu toute sa vie pour garder l’esprit de l’aventure dans son quotidien et qui a inspiré tellement de jeunes à faire de même.

« Cela fait trente ans qu’à côté de mon activité professionnelle successivement de chercheur, de prof dans une grande école d’ingénieurs française et puis d’entrepreneur, j’organise des expés en tous genres. Plus que l’exploit où la visite de contrées reculées, c’est la magie et la profondeur de la relation humaine qui s’y noue qui m’attire et me nourrit. Ma motivation pour cette expé en Alaska c’est simplement de vivre une expérience forte avec Arthur et les autres qui ont accepté de se joindre à ce projet. Si je lui ai proposé les Brooks Range en Alaska comme destination, c’est parce que j’aime cet endroit préservé que j’ai parcouru à plusieurs reprises déjà. Arthur y a ajouté le challenge de faire la jonction entre les deux rivières sans aide.
Je soutiens ce rêve et je suis prêt à le suivre jusqu’au bout. »

--subject--

Mathieu Chable est un ébéniste ardennais de 53 ans, aventurier invétéré et moniteur ADEPS de kayak d’eau vive. Il aime vivre et son enthousiasme déteint inévitablement sur tous les membres des expéditions qu’il accompagne. Il met un point d’honneur à préparer une expédition dans ses moindres détails et s’est ainsi imposé naturellement comme responsable de la logistique de l’expédition.

« J’adore organiser un voyage, préparer l’itinéraire, concocter les menus, penser le matos. L’organiser, c’est un peu le vivre. Et puis l’Alaska c’est grandiose, isolé, une nature puissante et intacte. Marcher ou pagayer des jours sans voir une route, sans entendre un avion. J’aime ce profond silence, cette totale absence des bruyants témoignages de notre civilisation.
Me baigner, m’immerger dans la nature profonde me rend heureux. Et puis, Dom a l’art de réunir les bonnes personnes pour le bon projet. Et je sais, pour avoir voyagé quelques jours avec Arthur, que sa présence sera un puissant catalyseur au sein du futur groupe.»

thib2

Thibaut Fievet n’est ni plus ni moins que le petit frère d’Arthur. Etudiant instituteur, son but est de devenir guide nature. Fasciné par le monde qui l’entoure, l’Alaska le fait rêver. Cependant, jusqu’il y a peu, il n’avait pas encore eu l’occasion de toucher et de vivre cette nature qui l’appelle. Puis vint l’expédition de préparation dans les gorges du Tarn où il s’ouvrit tel un bulbe au printemps. Tout était pour lui nouveau et fascinant.

“Je suis extrêmement motivé à l’idée de réaliser ce projet. J’apprécie énormément le rapport à la nature, vivre pendant un mois dans un contexte comme celui-ci est extraordinaire. Ensuite, je suis quelqu’un de sportif et j’aime relever des défis.
Le faire aux côtés de mon frère et pour mon frère ne peut que me réjouir. Enfin, j’ai eu l’occasion au mois de septembre de faire ma première expérience avec une partie de l’équipe Alaska. Nous avons descendu les Gorges du Tarn durant une semaine. Le courant est plus que bien passé entre nous, et ce trip m’a donné envie d’aller encore plus de l’avant et surtout d’aller jusqu’au bout de ce projet.”

DSCN1573

Thibault Delvaux est un bio ingénieur de 25 ans, fraîchement sorti des études. Pour lui aussi, l’Alaska sera une première à plus d’un niveau. Il a été introduit au groupe par Dominique qui avait senti en lui le potentiel de s’épanouir et de trouver sa place dans ce projet. Les autres ne le connaissant pas, il va être intéressant de suivre son évolution parmi eux.

“Pourquoi est-ce que je souhaite partir en Alaska en compagnie d’Arthur et les autres membres de l’expe ?
Tout d’abord, le lieu : l’Alaska ! Ce lieu mythique m’évoque directement la pureté, les grands espaces, la Nature.
Je ne voudrais pour rien au monde louper une occasion pareille de partir découvrir un endroit si sauvage et préservé.
Ensuite, le projet ! Jusqu’à maintenant, je ne connais que très peu Arthur. Mais sa force et sa détermination à vouloir marcher alors qu’il n’en est plus capable m’ont convaincu. Et je souhaiterais pouvoir l’aider du mieux que je peux afin qu’il puisse atteindre son objectif. Et si le défi d’Arthur sera essentiellement la marche, le mien sera le packraft. Je ne suis absolument pas à l’aise sur et dans l’eau. Mais je souhaite vaincre mes craintes et pouvoir surmonter mes appréhensions.
Finalement, l’expérience ! Partir si loin, éloigné de tout pendant trois semaines, avec 5 ou 6 autres personnes que je ne connais pas, cela ne m’est jamais arrivé. Et je suis persuadé que l’expérience va être extrêmement enrichissante.
Je suis donc impatient de me lancer dans cette aventure.”

Leave a Reply